Il y avait l’annonce d’une conférence sur la dépression

Je m’appelle Manuelle, j’ai 30 ans, Chrétienne (sans étiquette) et mariée depuis juillet 2017. La lecture du livre « oser s’affirmer » d’Henri Cloud m’a fait découvrir le site relation aide. Sur celui-ci il y avait l’annonce d’une conférence sur la dépression qui allait avoir lieu à la maison de l’espérance. C’est comme ça que le 10 mai 2017 j’ai découvert ce lieu qui ne cesse de donner du sens à ma vie.

Je suis dans un processus de restauration de mon âme

Au moment où je franchis les portes de la maison de l’espérance, je suis volontairement sans emploi car en pleine recherche de reconversion  professionnelle, et dans un processus de restauration de mon âme.

L’échange avec les intervenants ce jour-là : Cosette Febrisy et Jacques Poujol a été un déclic, j’y ai découvert que je  souhaitais apprendre comment apporter au monde une aide psychologique centrée sur Christ. Depuis septembre 2017,  je suis la formation en relation d’aide chrétienne qu’ils organisent sur 3 ans à l’Institut Protestant de Théologie.

Ce n’est pas tout, avec mon époux nous suivons régulièrement sur internet, les événements de la maison de l’espérance et nous  avons eu la grâce d’assister à différents afterwork. J’aime la diversité des thèmes proposés: culinaires, musicaux, sujets de société.

 

Brise le Tabou

Mais celui qui a particulièrement fait écho en moi est « brise le tabou » du jeudi 16 novembre 2017.  Un sujet sensible concernant les agressions, avec un éclairage apporté par des professionnels chrétiens de la psychol

ogie. Le témoignage public d’une femme abusée, et le soutien bienveillant de l’équipe aussi bien envers elle qu’envers nous, participants, a été un second déclic dans ma vie. Je suis repartie bouleversée, certes, mais en ayant pris la décision de chercher de l’aide pour guérir de mes blessures émotionnelles.

 

Mon histoire ne s’arrête pas

Mais mon histoire ne s’arrête pas là, tout en me faisant réconforter ce soir-là, j’ai appris qu’un de mes souhaits qui est d’apprendre la langue espagnole allait être exaucé, car des cours vont bientôt avoir lieu dans les locaux gratuitement.

Alors me voilà comblée par un lieu qui porte bien son nom, car à chaque que je viens dans cette maison, j’y trouve vraiment l’Espérance. Et aujourd’hui je ne cesse d’en faire la publicité autour de moi, et en particulier auprès des membres du corps de Christ, car nous avons besoin d’un centre culturel et spirituel comme celui – là.

Merci,
Manuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *